Carnet de route

Week end raquettes dans le Diemtigtal

Le 21/02/2015 par FRITSCH Marcel

 

Week-end dans la Vallée du Diemdigtal, organisée par Marcel Fritsch

Les 21 et 22 février 2015.

 

Nous partons à 12 de Colmar, sous la pluie, et "cueillons" Audrey au passage à la douane à Bâle.

La route est étonnamment agréable, même pas de bouchon alors qu'il s'agit d'un samedi "noir" selon bison futé. Le noir du ciel colmarien se teinte de gris au fil de la route et c'est tout blanc  lorsque nous arrivons sur le petit parking de "Tschuepis" (1113 m), point de départ de notre rando du samedi.

Après quelques bouchées de cake et autres gourmandises nous avons hâte de chausser les raquettes pour "tâter" cette poudre blanche qui nous donne tant de frissons !

Une montée tonique nous permet une belle mise en jambe jusqu'à une auberge qui indique "geschlossen" mais dont les portes sont ouvertes. Marcel G. qui adore explorer les lieux inconnus pour trouver des "boites" énigmatiques, essaie toutes les portes et constate que tout est ouvert et même que tout est en l'état. Faute de boites, il repère de magnifiques cloches... Mais nous tenons à notre réputation et déjeunerons sagement, sur la terrasse, à l'abri du vent, sans nous servir dans le cloches...

Normalement, nous étions arrivés à notre point culminant. Maintenant, comme chacun sait, rien n'est figé en montagne...surtout pas les idées de Marcel ! Et comme elles sont toujours pétillantes et pleines d'imprévus, nous approuvons. Partants, nous le sommes, pour aller un peu plus haut, dans l'espoir il est vrai, de découvrir enfin  ce panorama grandiose qui se cache derrière le brouillard. Arrivés sur la colline, la vue se dégage un peu et nous sommes ravis de voir les sommets alentours et plus encore les belles pentes de poudreuse qui s'offrent à nous pour la descente ! Un régal de se défouler dans cette "crème chantilly" qui n'est là que pour faire vaciller nos guiboles !

Aller à son rythme et faire "sa" trace ! Ici, plus question de marcher à la queue le leu comme savent si bien le faire les loups...

Nous dévalons, nous envolons, comme des gamins, les cris et les rires fusent de partout, c'est magique !

Un peu plus bas, nous rejoignons un chemin...mais Marcel n'aime pas les chemins et il y aura donc l'option Marcel G. "chemin" et Marcel F. "pleine pente" ! Chacun y a trouvé son compte...j'ai opté pour la pente et, quel délice de se laisser rouler dans la neige !

De retour au parking vers 17h, une petite route de montagne nous mènera jusqu'à la fameuse Auberge de Tiermatti, âgée de 200 ans et remarquablement conservée dans son écrin de bois sculpté.

Simple mais chaleureuse et confortable elle nous accueillera dans son dortoir douillet et sa salle à manger unique en son genre, avec une scène et des bancs de paille !

Soirée mémorable ou la Suisse d'en haut, quelque peu austère, regardera la Suisse d'en bas, bien délurée ce soir là...et vice versa.

Le lendemain, un "lourd" manteau de neige a renforcé le manteau déjà existant, ce qui nous permettra de nous diriger vers le sommet du Turne à 2080 m, soit 1000 m de dénivelé depuis Tschuepis.

La montée se fera sur un rythme régulier soutenu, 7m à la minute, soit 420m/heure ce qui est tout à fait honorable en raquette ! Nous aurons même droit aux encouragements du Chef ! Quelques arrêts à des chalets d'alpage, permettront à chacun de reprendre des forces et à Marcel et Nathalie G. de sortir un gendarme géant...qui nous fera rire, et pour certaines, fantasmer...

La montée est baignée d' une ambiance particulière. Un voile de brouillard, plus ou moins dense, danse autour des montagnes, laissant parfois apparaître un coin de ciel bleu, un petit morceau de sommet, un massif de sapins...et quelques silhouettes au loin. Acteurs du jour et du lieu, nous dansons avec lui jusqu'au sommet, ivres de sensations et avides de paysages...tandis que Marcel G. , très pragmatique, est à la recherche de sa 3ème boite ! "Geocaching", quand tu nous tiens !

Alors que nous nous congratulons pour l'arrivée au sommet, Marcel G. creuse et creuse encore...en vain ! Il y a trop de neige !

Une merveilleuse descente nous attend...La fenêtre s'ouvre et laisse apparaître un paysage grandiose jusqu'à la vallée et aux sommets alentours...parsemés de corniches que nous éviterons soigneusement.

De pentes en croupes, de vallons en devers, la descente dans une neige comme on en rêve, ne sera que pur délice !

Serons de retour au parking vers 17h ! Une sacrée journée, comme on les aime. Nous rejoindrons tous ensemble une dernière fois l'auberge de Tiermatti pour y retrouver notre amie Audrey qui, malade, y a passé la journée au lit...

Et pour terminer en beauté, Christian nous fera la surprise de nous offrir un pot pour fêter son anniversaire...

Merci Marcel, de donner de ton temps et de ta personne pour organiser ces moments de joie autour d'une passion commune.

Comme à chaque sortie tu sais à tout moment optimiser les situations, inventer un plan B et un plan C s'il le faut et tenir compte des possibilités et particularités de chacun.

Merci à Michèle qui prend son rôle de co-encadrante et de serre file très à coeur.

Et enfin, merci aux nombreux photographes qui sont la mémoire de ces sorties !

 

Cathia Schmitt

27 février 2015







CLUB ALPIN FRANCAIS COLMAR MOYENNE ALSACE
MAISON DES ASSOCIATIONS
6 ROUTE D INGERSHEIM
68000  COLMAR
Contactez-nous
Tél. 06.42.07.21.59
Permanences :
jeudi 18:30-20:00 Salle 208 au 2e étage Bâtiment C
Agenda